HISTORIQUE DU BMX

Le BMX à l’échelle internationale

Né aux États-Unis dans les années 60, le « Bicycle Moto Cross » (BMX) ou vélo-cross est pratiqué de manière organisée depuis les années 70 tant aux États-Unis qu’en Europe. Depuis janvier 1993, le BMX est intégré à l'Union cycliste internationale (UCI). Fortement implanté aux États-Unis, en Europe et en Australie, le BMX connaît aujourd’hui une progression fulgurante partout dans le monde. L’UCI regroupe plusieurs milliers de coureurs affiliés aux 75 fédérations nationales, sans compter les millions d'adeptes qui pratiquent ce sport de façon récréative.

 

Le BMX est une discipline bien structurée au plan des compétitions internationales : un championnat du monde étant organisé annuellement depuis 1982.

 

Le BMX est une discipline bien structurée au plan des compétitions internationales : un championnat du monde étant organisé annuellement depuis 1982. Environ 3300 cyclistes provenant de 40 pays sont attendus pour les prochains Championnats mondiaux en 2017 à RockHill, en Caroline du Sud. 

 

Le BMX a franchi une étape importante de son histoire le 29 juin 2003 lorsque le Comité International Olympique (CIO) a annoncé que ce sport extrême serait une discipline officielle aux Jeux Olympiques de 2008 à Beijing (Chine). À l’échelle nord-américaine, l’UCI organise 10 compétitions de calibre international (« Coupes continentales ») par année.

 

Bien que le terme « BMX » soit utilisé pour désigner plusieurs disciplines de vélo-cross (pensons notamment à la pratique du vélo sur rampe), il désigne d’abord et avant tout un sport de vitesse où toutes les habiletés du cycliste sont mises à contribution.

 

Le BMX au Canada

C’est Cyclisme Canada qui encadre la pratique du BMX au Canada. Celle-ci est particulièrement concentrée en Colombie-Britannique, en Alberta, en Ontario et au Québec. On compte actuellement plus de 2 000 membres à l’échelle canadienne dont la majorité participe à des compétitions locales et provinciales.

 

En raison de la présentation du BMX aux derniers jeux olympiques d’été, cet évènement devrait générer à l’échelle canadienne un intérêt pour le BMX et inciter certaines villes à construire (ou à améliorer) leurs infrastructures et à mettre en place des programmes d’excellence en vue d’améliorer les chances de nos athlètes d’obtenir de meilleurs résultats.

 

Le BMX au Québec

 

Au Québec, le BMX est une discipline encadrée par la Fédération Québécoise des Sports Cyclistes (FQSC). On compte 19 clubs affiliés à travers la province : Drummondville, Cap-de-la-Madeleine, Pointe-du-Lac, Bromont, La Tuque, Québec/Saint-Augustin, Gatineau, Rive-Sud, Crabtree, Shawinigan, Sherbrooke, Crabtree, Beauport, Vaudreuil-Soulanges, Auclair (Témiscouata) et Basses-Laurentides (Cycle-Max Racing)... Ces clubs regroupent plus de 2150 membres.

 

Le BMX a vécu ses premiers Jeux du Québec en 2010. 

 

Chaque année, plus  de 700 cyclistes participent aux épreuves de la Coupe du Québec.  Les participants à la Coupe du Québec sont principalement des garçons âgés de 6 à 17 ans.  Le circuit compte près de 50 jeunes cyclistes féminines et une quarantaine de coureurs (majoritairement des parents) âgés de 30 ans et plus.

fazlogo.jpg
53145630_316543285714456_908303943077147
marina del ray.png
3_Argent - FOURNIER & COMPLICES.jpg
2_Or - Soudure St-Onge.png
Evolution_Logo2016_LOW (1).jpg
VENTILATION BG.png
2_or - logo tupperware cr.png
Gastier_Logo_Court.jpg
logo-cybo-cmyk.jpg
logo ll de Imp durand.png
logo epoxy final 4x6.jpg
thumbnail_image001.png

© 2019 par Cycle-Max racing | Tous droits réservés.

Cycle-Max est membre de la

  • Facebook Social Icon